3 erreurs stratégiques à éviter dans les tournois avec Nick Petrangelo

3 erreurs stratégiques à éviter dans les tournois avec Nick Petrangelo

3 erreurs stratégiques à éviter dans les tournois avec Nick Petrangelo

Avatar de Marie Martin
3 erreurs stratégiques à éviter dans les tournois avec Nick Petrangelo


Rencontrez le dernier joueur d’élite à rejoindre l’équipe Upswing : Nick Petrangelo.

Nick est un broyeur de tournois que vous avez probablement vu jouer dans les tournois avec le plus gros buy-in du monde. Il est 30ème sur la liste des gains de tous les temps, avec des gains totalisant environ 16 000 000 $.

Au cours des 4 derniers mois seulement, il a encaissé environ 5 700 000 $ et a remporté son deuxième bracelet WSOP.

Il joue sur PokerStars sous le nom de « caecilius ». Ses faits marquants dans sa carrière en ligne incluent des victoires au WCOOP High Roller à 25 000 $ pour 624 000 $ et au Sunday Million pour 209 000 $.

Vous êtes sur le point d’avoir un aperçu exclusif de la formation de Nick, Gagner des tournois de poker. Chaque section ci-dessous détaille l’une des trois erreurs courantes commises par la plupart des joueurs de tournoi, ainsi que comment vous pouvez éviter de les commettre vous-même.

Allons-y !

Erreur n°1 : C-bet petit (33 % du pot) sur des boards à hauteur d’As contre le big blind

Les habitués des tournois utilisent de petites tailles de c-bet depuis des années, en particulier sur les tableaux à as. Mais, ironiquement, un flop avec un As élevé est l’un des types de flops sur lesquels un petit c-bet est le moins approprié.

Pour le prouver, Nick détaille la stratégie recommandée par le solveur pour les tableaux suivants (lojack vs big blind) :

  • UN J. 4
  • UN K 2
  • UN 5 4

Voici ce que Nick avait à dire :

Vous voyez un peu ces tableaux être regroupés par des habitués plus faibles ou des gars jouant sur plusieurs tables. Je pense que nous voyons beaucoup de paris c-bet à haute fréquence à 33 % sur le pot. [from these players].

Ce que je veux aborder aujourd’hui, c’est que [33% pot c-betting] n’est une stratégie répandue sur aucun de ces conseils. En fait, c’est loin d’être le cas. Le c-bet du pot à 33 % n’a lieu que sur le A J. 4♣,et c’est un jeu à basse fréquence.

Examinons un peu plus en profondeur les recommandations du solveur et les réflexions de Nick concernant ces cartes.

Les fréquences du solveur sur A J. 4♣ sont :

  • Misez 90 % du pot avec 37,82 % des mains
  • Misez 60 % du pot avec 20,08 % des mains
  • Misez 33 % du pot avec 21,62 % des mains
  • Vérifiez avec 20,48% des mains

Je laisse Nick expliquer :

[The in position player] ne vérifie que 20 %, il s’agit donc d’un c-bet à très haute fréquence. Mais ici, cela favorise fortement les paris à 90 %, ce que je ne vois pas très souvent. Je pense que cela a beaucoup de sens quand on réfléchit à la façon dont les gammes interagissent.

[The] le big blind est si large… Ils ont un tas de tirages couleur qui doivent mettre de l’argent dans le pot, mais ils ne s’en sortent pas très bien. Et ils ont quelques As-X faibles qui vont finir par se coucher sur plusieurs tours et rivières.

Nous avons un certain nombre de mains fortes dont nous voulons tirer parti pour mettre de l’argent dans le pot lorsqu’il aura les call obligatoires dès que possible. Et nous avons également un certain nombre de mains* qui ont une équité assez raisonnable, mais vraiment EV élevé en barils – que nous commençons à parier.

*Nick fait défiler sa souris sur les paires de poche basses, ici.

[With these hands] nous allons lui faire coucher des mains qui ont une bien meilleure équité que la nôtre. Par exemple, nous allons pouvoir miser gros avec 66 et il va devoir coucher des trucs comme J7, ce qui nous écrase fondamentalement.

Les fréquences du solveur sur A K 2♠ sont :

  • Misez 90 % du pot avec 50,47 % des mains
  • Misez 60 % du pot avec 3,35 % des mains
  • Misez 33 % du pot avec 2,51 % des mains
  • Vérifiez avec 43,67% des mains

Nous pouvons faire quelques petits paris [on A J 4] avec quelques combos de KK et de nombreux combos de QQ (car QQ a besoin de protection, contrairement à KK). Le QQ fait beaucoup de paris de protection, puis nous pouvons faire des paris linéaires avec les JT et les J9 pour la protection et une certaine valeur.

Ce n’est pas vraiment le cas ici [on A K 2]. Nous avons la même équité par rapport à la range défensive que sur l’autre board, mais nous ne sommes pas incités à créer cette petite stratégie de paris linéaire.

C’est une différence clé dans cette main. Nous n’avons pas vraiment besoin de protéger ici. Et nous bénéficions davantage du fait d’avoir plus d’argent dans le pot avec ces Kx avec Broadway et Backdoors. Ensuite, nous vérifions simplement ceux qui sont les plus faibles et qui ne valent pas la peine d’investir de l’argent (comme les K6, K7, K8, K9) car ils n’ont pas besoin de protection et mettre de l’argent dans le pot ne vaut pas grand-chose – il y a un beaucoup de Kx qui les battent.

Et puis nous avons ces mains comme QQ, JJ, TT qui n’ont vraiment pas besoin de protection sur l’AK-2 et qui bénéficient beaucoup d’un simple check-down. Nous pouvons toujours faire ces gros paris avec le [lower] paires de poche et utilisez-les comme barils.

Nous faisons toujours du c-bet de grande taille avec des mains qui ne sont pas vraiment intuitives*.

*Nick fait défiler les paires de poche et les bluffs à très faible équité comme les 65, les 76 et d’autres connecteurs assortis qui ont complètement manqué, que le solveur mise à une fréquence mixte.

Lise aussi :  Comment jouer des mains fortes dans des pots à 3 mises (exemples de mains)

Les fréquences du solveur sur A 5 4♠ sont :

  • Misez 90 % du pot avec 11,56 % des mains
  • Misez 60 % du pot avec 11,82 % des mains
  • Misez 33 % du pot avec 13,58 % des mains
  • Vérifiez avec 63,04% des mains

Cet A-5-4 est un contrôle à très haute fréquence. La chose évidente qui se passe est, bien sûr, que nous n’avons pas de dépareil A5 ni de dépareil A4. Mais une autre chose qui se passe – et c’est un peu moins évident – ​​est que la répartition des big blinds sur ce board est très polarisée. Nous ne voulons pas simplement mettre de l’argent dans le pot avec des mains qui ont 50 % d’équité contre cette range polarisée*.

*Nick fait défiler les KQ, KJ et KT ici.

Il ajoute que nous n’avons même pas l’occasion de lancer ces mains au tournant aussi souvent après avoir été suivis. Nous n’obtenons que des cartes hautes, et pas même celles qui nous donnent une paire.

Si nous avons un connecteur assorti avec un tirage quinte backdoor comme 98 ou T8, nous n’aurons toujours pas beaucoup de chances de lancer car les cartes qui nous donnent un tir gutshot frappent également la range du big blind.

[The high card hands] Bénéficiez beaucoup plus de votre retour. Et puis soit toucher une paire que vous partagez avec le big blind (une main qu’il se serait automatiquement couchée au flop), soit toucher un tirage couleur que vous partagez avec le big blind.

Erreur n°2 : bluffer avec un check-raise avec uniquement des tirages d’équité élevés

Les joueurs de tournoi adorent c-bet, et la meilleure façon de punir un parieur over-c est d’utiliser une stratégie de check-raise bien structurée et agressive. Mais connaissez-vous les types de mains spécifiques que vous devriez utiliser ? Prenons un exemple pour répondre à cette question.

Lise aussi :  Comment trouver des jeux de poker locaux près de chez vous avec Poker Atlas

WCOOP High Roller à 25 000 $. Stores 350/700/90. 7 mains.

Nick reçoit un A J. au big blind
UTG (stack de 66 000) monte à 1 554. 5 plis. Nick appelle.

Fiasco (4 088) : J32
Nick vérifie. UTG mise 1 331. Nick relance à 4.200.

(UTG est RomanHLD, un habitué du cash game. Et je dois noter que Nick pense qu’un check-raise plus important aurait été préférable.)

Nick décompose les trois catégories de mains de bluff check-raise par ordre de « sauvagerie ». Commençons par le plus évident.

Tirages d’actions élevés

Sur le J32 Au flop, cette catégorie comprend les gros tirages couleur avec les tirages quinte/les tirages quinte backdoor (A4hh, K4, Q5) et les tirages combo (65, 64 ou 54).

Ce sont les mains de bluff check-raise les plus évidentes – la plupart d’entre vous les connaissent probablement déjà.

De nombreux joueurs ne font que check-raise en bluff avec des mains de cette catégorie, mais cela se traduit par une range de check-raise très élevée que vos adversaires peuvent exploiter en overfold. Considérez : si vous ne check-raise qu’avec des mains fortes et des tirages très forts, pourquoi un adversaire réfléchi continuerait-il léger contre votre check-raise ?

Pour mettre vos adversaires dans une situation plus difficile, vous devrez mélanger quelques check-raises avec des mains des deux catégories suivantes.

Mains de porte dérobée et paires faibles qui ont un potentiel max

Sur J32 cela inclut des mains comme 4252, et 65o (avec un cœur) à haute fréquence. Je pense que beaucoup de gens check-call ces mains par défaut, et certains joueurs plus serrés la couchent probablement, mais la recommandation de Nick et du solveur de check-raise est supérieure. Autrement, il sera raisonnablement difficile de remporter le pot.

Lise aussi :  Phil Hellmuth : résultats de poker et plus gros BLOWUPS

Des mains comme 42 ou 65o (sans cœur) sont également check-raisés pour les mêmes raisons, mais à une fréquence plus faible.

Bluffs sauvages

Cette section est pilotée par des mains avec un puissant tirage couleur backdoor et un bloqueur, qui ont tous un tirage quinte ou un tirage quinte backdoor : A6x, UN5x, UN4x, K5x et K4x. Q5x et Q4x sont également bons s’ils sont dans votre range préflop.

Voici pourquoi cela a beaucoup de sens :

  • Vous obtiendrez une nulle (et donc une bonne place de tonneau) sur un certain nombre de tours.
  • Vous bloquez les top paires et les overpairs les plus fortes (AA, KK, QQ, AJ, KJ ou QJ)
  • Une fois la chasse d’eau terminée, vous pouvez utiliser votre A ou K bloqueur pour le représenter.

Tirer de cette troisième catégorie est parfait lorsque vous êtes dans une situation qui nécessite une fréquence de check-raise élevée, comme dans l’exemple ci-dessus.

Erreur n°3 : 3-bet en bluff avec des connecteurs assortis et un As-x assorti lorsque la profondeur est inférieure à 40 BB

Avec de gros tapis derrière, il est logique de 3-bet bluffer avec principalement des mains qui ont une bonne jouabilité. Mais vous devez déplacer votre attention sur les 3-bets vers les mains avec des bloqueurs lorsque les stacks descendent en dessous de 40 ou 50 big blinds.

Vous souhaitez 3-bet avec des mains qui peuvent toucher des top paires solides et des tirages quinte solides. Ces mains sont parfaites pour parier sur la valeur et bluffer postflop dans ces situations de faible ratio stack/pot.

Par exemple:

RÉCOLTE 5 000 $. Stores 1 750/3 500/450. 7 mains.

Nick reçoit KQ dans le détournement.
utg se plie. Lojack relance à 8,050. Nick 3-bet à 28.500. 4 plis. Lojack appelle.

Les mains spécifiques que Nick recommande de 3-bet dans l’exemple ci-dessus incluent :

  • Convient aux 9x tels que les K9, Q9 ou J9
  • Offsuit Broadway comme KQo ou AJo

Des mains comme 76 ou A3 ne se jouent tout simplement pas aussi bien que des 3-bets à cette profondeur de tapis, surtout face à une relance ouverte en position précoce ; il n’y aura tout simplement pas assez de jetons pour manœuvrer après le flop, et ces mains spéculatives doivent souvent arriver au tournant ou à la rivière pour réaliser leur équité – une proposition difficile avec seulement 2 mises de la taille du pot derrière.

Gagner des tournois de poker avec Nick Petrangelo

Après avoir regardé plusieurs vidéos du cours, je suis absolument époustouflé par l’expertise de Nick et sa capacité à expliquer le jeu de manière compréhensible. Alors, soyez excité !

Si vous êtes prêt à commencer à apprendre de Nick, vous pouvez obtenez des tournois de poker gagnants ici !



Category:

Avatar de Marie Martin

Marie Martin est une blogueuse parisienne passionnée par le monde du poker, mêlant stratégie et psychologie du jeu dans ses écrits. Diplômée en économie, elle applique ses connaissances analytiques pour explorer les nuances du poker et partager des conseils avisés avec ses lecteurs.

RECENT POST


RECENT COMMENT