Comment jouer à Ace-Ten Suited dans les Cash Games

Comment jouer à Ace-Ten Suited dans les Cash Games

Comment jouer à Ace-Ten Suited dans les Cash Games

Avatar de Marie Martin
Comment jouer à Ace-Ten Suited dans les Cash Games

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous regardez Ace-Ten assorti ?

Certaines personnes l’adorent, d’autres le détestent, mais il ne fait aucun doute qu’As-Dix assorti peut être une main très rentable si vous la jouez bien.

Dans cet article, j’expliquerai comment le jouer dans diverses situations préflop et également comment aborder différentes situations postflop.

Allons-y !

Préflop

Commençons par présenter notre stratégie préflop :

Pots non ouverts

L’As-Dix assorti est une main forte, se classant dans les 12 % des meilleures mains préflop. Pour cette raison, vous devez l’ouvrir et le relever depuis n’importe quelle position.

Contre une relance ouverte

Dans la plupart des scénarios, l’As-Dix assorti peut être joué comme un 3-bet ou un call face à une relance ouverte en position.

Les seules situations dans lesquelles vous devez être un peu prudent lorsque vous continuez sont contre un open-raiser d’UTG ou UTG+1. Dans ces endroits, vous pouvez relancer, suivre ou vous coucher à différentes fréquences, sauf depuis le bouton où vous pouvez 3-bet ou suivre.

Voici les positions du tableau pour votre référence :

positions de table

Dans tous les autres scénarios, la main peut être jouée sous forme de call ou de 3-bet. Je suis allé plus en profondeur dans cet article sur les avantages et les inconvénients de jouer une stratégie mixte par rapport à une stratégie de 3-bet ou de coucher en position.

Lorsque vous jouez depuis le Small Blind, vous souhaiterez toujours 3-bet avec cette main.

Lorsque vous jouez depuis le Big Blind, la main est souvent une stratégie mixte contre différentes relances ouvertes provenant de différentes positions. Je vous suggère de 3-bet plutôt que de suivre, mais c’est vraiment à vous de décider.

Contre un 3-bet

Lorsque vous ouvrez et faites face à un 3-bet, vous avez plusieurs options : appel, Les 4-bets et les couchers sont tous proches en EV quelle que soit votre position.

Les seules positions où il est clairement possible de continuer face à une range de 3-bet bien construite sont :

  • Depuis le cutoff contre une ouverture au bouton, au small blind ou au big blind
  • Au bouton contre un 3-bet depuis l’un des blinds

La fréquence à laquelle vous souhaitez 4-bet bluff avec cette main dépend de la fréquence de 3-bet de votre adversaire. Plus il est bas, moins vous avez envie de bluffer car sa range est plus forte et moins susceptible de se coucher suffisamment.

Lectures complémentaires : Ce que les meilleurs pros du poker savent déjà sur le 4-Betting.

Contre un 4-bet

Je conseillerais à la plupart d’entre vous de coucher directement cette main à chaque fois que vous faites face à un 4-bet. Surtout lorsque vous jouez en live, il y a très très peu de situations qui justifieraient que vous défendiez avec cette main. La plupart des joueurs n’ont PAS une gamme équilibrée de 4 paris.

3 conseils pour jouer lorsque vous touchez le flop avec As-Dix assorti

Astuce n°1 : Lorsque vous n’êtes pas en position de relanceur préflop dans un pot simple relancé (blind vs blind) et que le board est à dix et connecté, vous devriez envisager de checker avec votre top paire.

Avec cette astuce, je parle de situations dans lesquelles vous ouvrez une relance au small blind, êtes suivi par le big blind, et le flop arrive quelque chose comme :

  • A♣ T♣ sur T♠ 9♠ 8
  • UN T sur T♣ 7♣ 6

Ces tableaux favorisent le joueur qui a l’avantage de position pour plusieurs raisons :

1. Alors que la répartition des capitaux propres est très proche du 50/50, le big blind a l’avantage stratégique en étant toujours le dernier à agir. Cela lui permet de mieux réaliser son équité par rapport à son adversaire.

2. Le ratio stack/pot élevé, qui exacerbe l’avantage de réalisation d’équité pour votre adversaire au big blind.

Astuce n°2 : pariez presque toujours lorsque vous touchez la top paire en position.

Sur presque tous les boards, vous aurez un avantage de range en tant que relanceur préflop.

Votre top paire (qu’il s’agisse de l’As ou du Dix) sera presque toujours suffisamment forte pour valoriser votre mise au flop. Il sera également généralement suffisamment fort pour doubler la valeur au tournant dans le cadre d’une stratégie polarisée.

Exemples de flops :

  • UN T sur A♣ 8 4
  • UN T♠ le T♣ 9♣ 2

Astuce n°3 : Misez presque toujours lorsque vous touchez la paire du milieu au flop en position.

Ces fortes paires de mains centrales se jouent plutôt bien comme mise de continuation sur le flop.

Cela est dû au fait qu’il s’agit de la deuxième paire la plus forte possible et qu’elle bénéficie donc du refus de valeur et d’équité. Cela vous permet également de faire des détours de temps en temps, ce qui rend votre stratégie globale plus robuste.

Exemples:

  • UN T sur Q♣T 3
  • A♣ T♣ sur J♠ T♠ 5

3 conseils pour jouer lorsque vous ratez le flop avec As-Dix assortis

Conseil n°1 : pariez toujours lorsque vous obtenez un tirage en position.

Vous souhaitez généralement c-bet vos tirages (sur une couleur et/ou une quinte) au flop car ils ont une chance décente d’améliorer la meilleure main à la rivière et de remporter un gros pot. Cela équilibre également votre gamme de c-bet, ce qui vous rend plus difficile à affronter.

Exemples:

  • UN T sur J 7♣ 2
  • UN T♠ sur K♠ Q♣ 9

Astuce n°2 : Pariez toujours lorsque vous avez un double tirage backdoor en position sur le flop.

Cette astuce va de pair avec l’astuce n°1. Mains avec les deux un La couleur backdoor et le tirage quinte fonctionnent comme un facteur d’équilibrage non seulement sur le flop, mais également lors des tours de tirage où vous vous retrouveriez autrement sans bluffs suffisants.

Exemples:

  • UN T sur Q 9 7
  • A♣ T♣ sur J♠ 8♣ 6

Astuce n°3 : revenez toujours lorsque vous n’avez pas de tirage ou de tirage couleur backdoor dans des pots simples relancés.

Vous voulez avoir des mains qui ont réellement une chance décente de devenir la meilleure main à la rivière lorsque vous misez. Lorsque vous n’avez pas au moins quelques portes dérobées pour accompagner votre hauteur A, à moins que le tableau ne soit jumelé*, vous voudrez simplement revenir en arrière avec cette main et essayer de l’amener à l’abattage.

*Les tableaux appariés peuvent souvent encore être fréquemment c-bet. Apprenez-en davantage sur les tableaux jumelés ici.

Exemples:

  • UN T sur 7♣ 6♣ 4
  • UN T♠ le 9 6 5

Emballer

Et voilà : un guide rapide pour jouer à Ace-Ten adapté à une variété de situations préflop et postflop.

Si vous appréciez ce type d’articles, faites-le-moi savoir dans la section commentaires ci-dessous. De plus, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me le faire savoir ci-dessous.

Pour plus de conseils sur la façon de jouer des mains spécifiques, consultez comment jouer :

À la prochaine fois, bonne chance les gars !


Lise aussi :  https://www.techopedia.com/gambling/blog/highest-paid-nfl-players

Category:

Avatar de Marie Martin

Marie Martin est une blogueuse parisienne passionnée par le monde du poker, mêlant stratégie et psychologie du jeu dans ses écrits. Diplômée en économie, elle applique ses connaissances analytiques pour explorer les nuances du poker et partager des conseils avisés avec ses lecteurs.

RECENT POST


RECENT COMMENT