10 places pour un pari de continuation à 100 % (le pari Range)

10 places pour un pari de continuation à 100 % (le pari Range)

10 places pour un pari de continuation à 100 % (le pari Range)

Avatar de Marie Martin
10 places pour un pari de continuation à 100 % (le pari Range)


La stratégie du poker change beaucoup avec le temps.

Avant le boom du poker, les gens jouaient généralement de manière trop passive. Ensuite, il y a eu une sur-correction de la part de certains joueurs, qui ont continué à miser (c-bet) à près de 100 % à chaque flop. Ceci est connu par certains sous le nom de « range c-bet » (abréviation de « c-bet avec range »).

En c-bet à 100 % dans chaque Si la situation va trop loin, il existe encore certains endroits dans lesquels cette stratégie de c-bet à haute fréquence est non seulement acceptable, mais optimale.

Dans cet article, je vais partager avec vous 10 endroits dans lesquels vous devriez tirer parti de votre avantage en matière de range en c-betant avec chaque main de votre range. Nous commencerons par des pots relancés simples, puis passerons aux pots 3-bet.

Gardez à l’esprit que ce sont tous des spots en tête-à-tête. Les pots multiway sont une bête différente et justifient rarement une stratégie de c-bet à 100 %. Commençons!

Note: Si vous souhaitez devenir rapidement un gagnant au Pot Limit Omaha, le tout nouveau cours PLO Launch Pad est fait pour vous. Apprenez-en davantage maintenant !

5 endroits pour placer un C-Bet dans des pots à relance unique

Les pots à relance unique sont le type de pot le plus courant auquel vous jouerez (et de loin).

Pour cette raison, l’application d’une stratégie optimale de c-bet peut avoir un impact positif énorme sur vos gains globaux.

Remarque clé sur le dimensionnement :Pour chacun de ces emplacements, une petite mise d’environ 1/3 du pot correspond à la taille du c-bet que vous devez utiliser.

Spot n°1 – Planches sèches King-High en position

Exemple: Vous relancez depuis le cutoff et le big blind suit. Le flop vient K 7♠ 2 et le big blind checke pour vous.

Ces tableaux favorisent le relanceur préflop en raison d’une distribution plus élevée de mains top paire+ dans sa range.

Si l’on ajoute le fait que l’agresseur préflop possède une overpair (AA) et un top kicker top paire (AK) que le caller préflop ne peut pas avoir, un c-bet à très haute fréquence est nécessaire.

Spot n°2 – Les doubles panneaux Broadway sont hors de position depuis la petite blind

Exemple: Vous relancez depuis la petite blind et la grosse blind suit. Le flop vient K♠ Q 3♣.

Lise aussi :  Podcast Poker Life : Antonio Esfandiari

Les tableaux Double Broadway offrent une grande interactivité pour le small blind. Pour cette raison, il dispose d’une énorme quantité d’équité dans le pot.

En plus de cela, le small blind conserve également un avantage max grâce à plus de deux paires, de sets et d’overpaires. Après tout, le big blind 3-bet préflop avec KK/QQ, et peut-être même KQ.

Spot n°3 – Cartes à paires élevées en position

Exemple: Vous relancez suite au détournement et aux call du big blind. Le flop arrive Q♠ Q♣ A♣ et le big blind check.

Les boards à paires élevées interagissent très bien avec la range du relanceur préflop car ils ont une concentration de brelans plus élevée que celle du défenseur.

Cette situation se produit parce que le défenseur se retrouvera soit à 3-bet un pourcentage élevé de ces mains de Broadway, soit simplement parce que le relanceur préflop a une range étroite pour commencer. Ainsi, relativement parlant, il effectue plus de voyages en pourcentage de l’ensemble de son autonomie.

Spot n°4 – Les tableaux à paires élevées sont hors de position depuis la petite blind

Exemple: Vous relancez depuis la petite blind et la grosse blind suit. Le flop arrive K♠ K Q♣.

Très similaire à la situation précédente, le relanceur préflop hors position a une concentration de brelans plus élevée et meilleure.

En plus de cela, le défenseur a beaucoup de mains qui ont 0 interactivité avec ce board. Pour ces deux raisons, le c-bet sur l’ensemble de votre range est la meilleure solution.

Spot n°5 – Flops A-high du Small Blind

Même si tous les flops de hauteur A ne sont pas créés égaux*, le schéma est clair : ces tableaux sont incroyablement favorables au Small Blind.

*A-7-6 contre A-9-3, par exemple. Il y a une grande différence dans le nombre de deux paires et de sets disponibles pour chaque joueur sur ces deux flops.

Ces tableaux sont meilleurs pour le Small Blind car le Big Blind n’aura pas autant de top paire + bonnes mains de kicker dans sa range (comme AK/AQ/AJ) après avoir suivi préflop. Comparez cela au Small Blind, qui a toujours ces grosses mains As-x.

Lise aussi :  Qu’est-ce qu’un carré et comment devriez-vous jouer aux quads ?

Une autre différence est que sur de nombreux flops de hauteur A, il y aura un grand écart dans les paires de poche au-dessus de la paire médiane qui sera en faveur du Small Blind (77-KK). Ces mains sont suffisamment fortes pour qu’elles souhaitent faire un value-bet pour une petite taille.

De plus, la partie inférieure de la range (mains qui n’ont pas de paire et pas de tirages avant) est plus importante dans le cas du Big Blind.

Ces trois facteurs combinés rendent ces tableaux très adaptés aux paris range pour une petite taille.

5 spots pour ranger le C-Bet dans les pots 3-Bet

Même si Les pots de 3-bet ne sont pas aussi fréquents que les pots relancés simples, ce sont des pots beaucoup plus gros et leur effet sur votre taux de victoire global est donc considérable. Faire des erreurs avec eux sera beaucoup plus important que leurs homologues uniques surélevés.

Remarque clé sur le dimensionnement :Pour chacun de ces emplacements, une petite mise d’environ 1/3 du pot correspond à la taille du c-bet que vous devez utiliser.

Spot n°1 – Planches King-High en position

Exemple: Le détournement relance et vous 3-bet depuis le cutoff. Le flop vient K 8♠ 4 et le détournement vous vérifie.

Tout comme dans les pots simples relancés, ces tableaux favorisent le 3-beter préflop en raison d’une distribution plus élevée de top paires et de meilleures mains dans sa range. Si l’on ajoute le fait que le joueur en position possède un overpair et un top pair top kicker que le défenseur ne peut pas avoir, un c-bet à très haute fréquence est nécessaire.

Spot #2 – Planches Queen-High en position

Exemple: Le cutoff relance et vous 3-bet depuis le bouton. Le flop arrive Q♠ 6♠ 2 et la coupure vous vérifie.

Même si le 3-bet préflop n’a pas le monopole du top kicker de la top paire (comme elle le fait sur les boards K-high), elle en a une proportion plus élevée que celle qui suit préflop.

Le parieur 3 dispose également de quelques surpaires (AA/KK) et d’un brelan (QQ) que le suiveur préflop ne peut pas avoir – une recette pour le range c-bet.

Spot n°3 – Triple Broadway Ace-High Boards en position

Exemple: Le cutoff relance et vous 3-bet depuis le bouton. Le flop vient A♠ Q J♠ et le cutoff vérifie pour vous.

Lise aussi :  https://www.techopedia.com/gambling/payments/prepaid-card-casinos

Sur ces tableaux, le 3-betteur préflop a le plus grand avantage en matière d’équité que vous puissiez trouver au No Limit Hold’em sur le flop (environ 75 % à 25 %). Elle a non seulement cet avantage en termes de range, mais elle a également un très gros avantage sur le nut, surtout lorsqu’elle joue depuis le bouton.

Pourquoi l’avantage est-il plus grand si elle sur-3-bet pré-flop depuis le bouton ? Parce que sa gamme de 3-bet à partir de cette position comprend beaucoup plus de broadways dépareillés (comme QJ) que l’autre joueur ne peut pas suivre de manière rentable avec un préflop par rapport au 3-bet.

B-bet très petit avec toute votre range dans ces endroits est la meilleure stratégie.

Spot n°4 – Doubles planches Broadway hors position

Exemple: Le cutoff relance et vous 3-bet depuis le small blind. Le flop vient K J♣2♠.

Ces tableaux interagissent fortement avec la range du 3-bet small blind. Elle conserve un gros avantage sur le max grâce à son plus grand nombre de deux paires, de sets et d’overpaires. Elle a également plus de top paires que celle qui a suivi préflop. Cela ressemble à un endroit pour une fréquence de c-bet à 100 % !

Spot n°5 – Cartes à paires élevées hors position

Exemple: Le bouton relance et vous 3-bet depuis le small blind. Le flop vient A K♣ K

Ces tableaux donnent au parieur hors position 3 plus de combinaisons de brelans que son adversaire. De plus, elle a des pocket paires plus fortes.

Pour ces raisons, le c-bet avec toute la gamme pour une petite taille est une bonne solution afin d’augmenter l’avantage des capitaux propres.

Emballer

Et voilà, 10 spots pour abuser de votre avantage de portée. Il y en a d’autres — pensez à les rechercher par vous-même si vous avez accès à un solveur !

C’est tout pour aujourd’hui. Si vous avez des questions ou des commentaires, veuillez me le faire savoir dans la section commentaires ci-dessous.

Vous voulez mettre vos compétences en c-bet à l’épreuve ? Répondez à notre quiz de c-bet « GTO » maintenant !

À la prochaine fois, bonne chance, les broyeurs !



Avatar de Marie Martin

Marie Martin est une blogueuse parisienne passionnée par le monde du poker, mêlant stratégie et psychologie du jeu dans ses écrits. Diplômée en économie, elle applique ses connaissances analytiques pour explorer les nuances du poker et partager des conseils avisés avec ses lecteurs.

RECENT POST


RECENT COMMENT