Comment gagner au poker – Conseils Pro Poker

Comment gagner au poker – Conseils Pro Poker

Avatar de Marie Martin

Tout le monde veut savoir comment gagner au poker et, à bien des égards, c’est une question facile à répondre. Tant que vous gagnez plus de pots que vous n’en perdez, vous réaliserez des bénéfices. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire. Les gens ne vous laisseront pas remporter le pot à chaque fois que vous misez. Il vous faut donc une stratégie.

Vous devez comprendre les principes qui sous-tendent le poker et, par conséquent, comment vous pouvez les utiliser à votre avantage. C’est le but de ce guide. Nous allons vous montrer comment penser comme un pro du poker. Cela signifie que nous n’allons pas seulement vous donner un tas de conseils sur le poker et espérer que vous les comprenez.

Nous allons vous donner un cadre avec lequel développer vos propres stratégies de poker. On pourrait vous dire que bluffer les joueurs serrés est une mauvaise idée mais, sans en connaître la raison, vous ne pourrez pas appliquer cette astuce de poker à la table. Pourquoi? Parce que le poker est un jeu de situation et que chaque situation est différente. Vous pouvez miser un demi-pot pour la valeur dans une situation et pour bluffer dans une autre.

Cette capacité à s’adapter et à jouer la situation, plutôt que de suivre aveuglément un aide-mémoire de poker, est la clé de la victoire. Alors, si vous êtes prêt à commencer à penser davantage comme un pro, voici comment gagner au poker…

visage impassiblevisage impassible
Source : Pixabay

Comment gagner au poker : du débutant à la réflexion avancée

Qu’est-ce que la stratégie du poker ? C’est l’habileté de gagner des pots. Gagner des mains et récolter des pots peut se faire de plusieurs manières, notre définition de la stratégie de poker est donc un peu trop simpliste.

Ce que nous pouvons faire, cependant, c’est aller au-delà de notre définition de base et apprendre les trois étapes de la réflexion stratégique. Plus précisément, nous allons expliquer comment les joueurs de poker débutants, intermédiaires et avancés perçoivent les mains.

Il est préférable d’examiner les processus de réflexion généraux suivis par les joueurs plutôt que de décrire des stratégies de poker spécifiques, car il y a trop de tactiques à énumérer. Par exemple, il existe des stratégies agressives, telles que les squeeze play et les 4-bet bluffs à la rivière. À l’inverse, il existe des mouvements subtils, comme les mises sur la rivière en demi-pot.

Nous ne pouvons pas tous les aborder, c’est pourquoi il est préférable de parler de stratégie de poker d’un point de vue théorique. Ensuite, ce que vous pouvez faire, c’est appliquer cette théorie aux situations dans lesquelles vous vous trouvez à la table et prendre la meilleure décision possible.

Maintenant que c’est clair, voici comment passer de la stratégie de poker de base à la réflexion avancée.

Pratiquez les stratégies de poker pour la première fois sur BetOnline.

Logo BetOnline PokerLogo BetOnline Poker

Bonus de 100 % jusqu’à 1 000 $

  • Classements quotidiens de poker Play & Win
  • Nouveaux jackpots Bad Beat pour les niveaux de mise
  • Série de poker en ligne multimillionnaire

9.8

5 étoiles
joue maintenant

Apprendre encore plus

Fermer En savoir plus

Stratégie de poker pour débutants

Les débutants pensent généralement à une chose : leurs cartes. Ce n’est pas une mauvaise chose. Comprendre la valeur de vos cartes est important, et vous pouvez lire notre guide de triche de poker pour plus d’informations sur la façon de créer des mains et le classement.

Ce que nous voulons souligner ici, cependant, c’est que les joueurs de poker commencent souvent par apprendre le classement des mains et les meilleures cartes avec lesquelles jouer. C’est la stratégie de base du poker.

Sur la base de ce concept, vous pouvez vivre selon la devise : si une main n’est pas assez forte pour relancer, elle n’est pas assez bonne pour jouer. Ce que nous disons en réalité, c’est que vous devriez vous concentrer sur le fait de jouer les mains de départ les plus fortes.

Donc, si vous pensez qu’une main est assez bonne pour relancer et que quelqu’un mise avant vous, cela vaut peut-être la peine de suivre. Toutefois, si vous n’aviez pas relancé avec cette main, ce n’est probablement pas une bonne idée de suivre avec elle. Même si vous basez entièrement vos décisions sur les cartes que vous possédez, c’est un bon point de départ pour apprendre à gagner au poker.

Stratégie de poker intermédiaire

La stratégie de poker intermédiaire implique de réfléchir à vos cartes et à ce que votre adversaire pourrait avoir. Une fois que vous avez déterminé quelles mains un adversaire pourrait avoir, vous pouvez effectuer des mouvements basés sur la valeur supposée de votre main.

Par exemple, disons que vous jouez au Texas Hold’em et que vous possédez KQ. C’est une main de départ assez forte au Hold’em et que vous joueriez dans de nombreuses situations. Cependant, sur la base des mises pré-flop, vous pensez que votre adversaire a AK. Si votre évaluation est correcte, plier KQ à cet endroit est le mouvement optimal.

Cet exemple simple montre la différence entre penser uniquement à vos cartes et penser à vos cartes par rapport à ce que quelqu’un d’autre pourrait avoir. Bien sûr, vous ne pouvez jamais savoir exactement ce que possède un adversaire car ses cartes sont cachées, c’est pourquoi vous devez lui attribuer une sélection de mains possibles – c’est-à-dire une range.

Lise aussi :  Le brelan bat-il une quinte ?

De nombreux joueurs de poker font l’erreur d’essayer de mettre leurs adversaires sur une seule main. C’est presque impossible, c’est pourquoi vous attribuez à quelqu’un une gamme de mains. Ensuite, à mesure que la main se développe, vous pouvez réduire progressivement la gamme d’options.

EXEMPLE

Disons que vous placez quelqu’un sur une range composée de AA, KK, QQ, AK et AQ au Hold’em. Le flop sort 4, 7, 10 et votre adversaire continue de miser. À ce stade, vous pouvez commencer à retirer AK et AQ de leur range car ces mains ne se sont pas connectées au flop. Le joueur pourrait bluffer, mais nous supposerons que ce n’est pas le cas pour cet exemple. Donc, ce que vous pouvez faire à ce stade, c’est réduire la portée de votre adversaire à AA, KK ou QQ et jouer en conséquence.

Chacun a ses propres astuces de poker lorsqu’il s’agit d’attribuer une range à quelqu’un, mais les principales variables que vous pouvez utiliser sont :

  • Modèles de paris dans la main
  • Taille de la pile
  • Action précédente dans la main
  • Tendances des paris pendant le jeu dans son ensemble
  • L’image d’un joueur, c’est-à-dire est-il agressif ou passif ?
  • Mains remarquables, par exemple bluffs ou mains fortes à l’abattage
  • Contexte, c’est-à-dire s’agit-il d’un cash game ou d’un tournoi ?

Toutes ces variables peuvent être utilisées pour placer quelqu’un dans une gamme de mains potentielles. Une fois que vous avez attribué une plage à quelqu’un, soyez prêt à l’ajuster en fonction de nouvelles informations. Faites-le suffisamment et vous prendrez bientôt de meilleures décisions.

Stratégie de poker avancée

Tous ceux qui veulent savoir comment gagner au poker se tournent souvent vers des professionnels pour obtenir des conseils. Les conseils de poker des pros sont excellents, mais ils ne conviennent pas toujours aux novices. Pourquoi? Parce que les pros pensent aux mains à plusieurs niveaux.

En fait, ils arrivent à un point où leur main n’a presque plus d’importance parce qu’ils jouent la situation. Il s’agit d’une stratégie de poker avancée.

Avant d’approfondir les tactiques avancées, récapitulons la hiérarchie de la pensée :

  1. Débutant – Vous regardez votre propre main.
  2. Intermédiaire – Vous regardez votre propre main et vous la jouez en fonction de ce que vous pensez qu’un adversaire possède.
  3. Avancé – Vous pensez à votre main, à ce que possède votre adversaire et aux mains sur lesquelles vous pensez que votre adversaire vous met.

Les conseils de poker des pros sont basés sur le principe « Je sais qu’ils savent que je sais… ». Expliquons cela avec une situation à laquelle vous pourriez être confronté au Hold’em :

  • Vous jouez à un cash game sur PokerStars et il y a cinq autres personnes à la table.
  • Vous êtes au bouton et un joueur relance depuis la première position.
  • Tout le monde se couche et vous regardez A-10.
  • Sur la base de vos actions précédentes, vous savez que le relanceur est un joueur serré et qu’il ne relancerait pas depuis la première position sans une main telle que AA, KK, QQ, JJ, AK ou AQ (adaptée).
  • A-10 serait normalement un fold dans cette situation car il ne joue pas bien contre l’éventail de votre adversaire. Cependant, vous avez également joué librement, alors vous décidez de suivre.
  • Tous les autres se couchent et le flop arrive : 4, 8, 6.
  • Votre adversaire mise et vous décidez de relancer.
  • Votre adversaire réfléchit un peu puis se couche. Il s’est avéré plus tard qu’ils avaient KK.

L’idée ici est que vous savez que votre adversaire est serré et qu’il sait que vous le savez. Votre adversaire sait également que vous êtes un joueur large, donc 4, 8, 6 est un flop qui pourrait atteindre votre range. Lorsque vous relancez, votre adversaire suppose que vous devez avoir quelque chose de plus fort que KK (c’est-à-dire 5-7 pour une quinte).

Pourquoi? Parce qu’ils ont une image serrée et qu’ils savent que tout le monde les mettra sur une bonne main de départ. Par la suite, ils savent également qu’une relance de votre part est un signe de confiance dans votre capacité à battre leur main forte.

En tant que joueur avancé, vous savez que votre adversaire pensera de cette façon, vous utilisez donc ces connaissances contre lui pour bluffer. Fondamentalement, vous jouez le joueur et ce qu’il pense plutôt que vos propres cartes.

Cela peut faire beaucoup de choses à prendre en compte, mais c’est ce que pensent les joueurs avancés. Vous aussi pouvez atteindre ce niveau si vous commencez avec la stratégie de base du poker. À partir de là, commencez à penser comme un intermédiaire et, une fois que vous aurez acquis de l’expérience dans une tonne de situations différentes, vous pourrez progresser dans votre jeu.

Utilisez des stratégies avancées contre les meilleurs joueurs lors des tournois mondiaux à Bovada.

Logo Bovada PokerLogo Bovada Poker

100 % de bonus jusqu’à 500 $

  • 2 millions de dollars de garanties de poker hebdomadaires
  • Zone Poker et tables anonymes
  • Client de poker mobile avec multi-tables

9.7

5 étoiles
joue maintenant

Apprendre encore plus

Fermer En savoir plus

Concepts de paris : plus de conseils pour jouer au poker en ligne

Le prochain élément de notre liste de conseils destinés aux joueurs de poker souhaitant progresser dans les classements concerne les paris. Vous devriez maintenant savoir comment penser les mains et, en outre, les niveaux de réflexion qui se déroulent à la table. Parier est la façon dont vous transformez ces pensées en actions.

Lise aussi :  Comment jouer au poker Pai Gow

Avant d’expliquer comment parier et les différents concepts que vous devez comprendre, nous devons différencier les variantes.

jetons de pokerjetons de poker
Source : Pixabay

Le poker peut être joué en utilisant l’une des trois structures de paris suivantes : limite, limite du pot et sans limite. Nous allons aborder les paris du point de vue des jeux Pot Limit et No Limit, car les variantes Limit limitent le montant que vous pouvez miser/relancer. Cela ne veut pas dire que les concepts que nous allons expliquer ne seront pas pertinents. C’est plutôt qu’ils ont une plus grande importance dans les jeux en pot limit et sans limite.

Comment parier au poker

Vous avez quatre options au poker :

  1. Appel – Vous suivez la dernière mise (cela peut être la valeur des antes ou une mise/relance).
  2. Vérifier – Vous pouvez transmettre l’action gratuitement si aucune action de pari n’a été effectuée avant vous après le premier tour d’enchères.
  3. Pari – Vous faites la première mise dans le pot (cette mise doit être supérieure à l’ante).
  4. Augmenter – Vous relancez une mise précédente, par exemple quelqu’un mise 10 $ et vous relancez à 30 $.

Vous n’aurez pas toujours la possibilité d’effectuer certains mouvements. Par exemple, s’il y a eu une mise avant que ce soit votre tour d’agir, vous ne pouvez pas checker.

Vous devez donc connaître les mouvements que vous êtes autorisé à faire et comment vous allez les faire. Parce que nous nous concentrons sur les mises et les relances, voici un bref aperçu des facteurs qui déterminent le montant que vous pariez :

La taille de votre mise doit être basée sur :

  • La taille des antes/blinds.
  • Le nombre de jetons dans le pot.
  • Le nombre de jetons dans votre stack.
  • Le nombre de jetons dans le stack de votre adversaire.
  • La valeur de votre main.

Tous ces facteurs sont résumés dans une seule question primordiale : pourquoi ? Pourquoi misez-vous ou relancez-vous ?

Que voulez-vous obtenir en mettant un certain nombre de jetons dans le pot ?

C’est là que les concepts de paris entrent en jeu. Il y a toujours un calcul risque/récompense au poker.

Vous devez savoir pourquoi vous pariez et, par conséquent, quelle est votre probabilité d’atteindre cet objectif par rapport au risque d’échec. Si les chances de succès et de récompense ultérieure sont supérieures au risque, vous devriez faire le pari. En s’appuyant sur l’idée du risque par rapport à la récompense, voici les deux principales raisons de parier. En d’autres termes, voici vos « pourquoi » pour parier et relancer :

1. Comment gagner au poker : les paris sur la valeur

Un Value Bet est conçu pour extraire le nombre maximum de jetons de votre/vos adversaire(s) lorsque vous avez la meilleure main. Naturellement, vous ne pouvez pas être sûr d’avoir la meilleure main, mais dans ces situations, vous êtes extrêmement sûr d’avoir la meilleure main.

Chaque fois que vous sentez que vous avez la meilleure main, vous ne voulez pas que les gens se couchent. Vous voulez garder vos adversaires actifs dans la main le plus longtemps possible afin de pouvoir, espérons-le, gagner plus d’argent dans le pot. Plus il y a d’argent dans le pot, plus vous gagnerez lorsque vous aurez la meilleure main lors d’un abattage.

Il n’existe pas de règles strictes pour valoriser les paris au poker. Le montant optimal dépendra du jeu auquel vous jouez, du ou des adversaires, de l’argent dans le pot et de la force perçue de la main de votre adversaire.

pokerstars hold'empokerstars hold'em

Par exemple, disons que vous jouez contre un joueur serré et qu’il y a 50 $ dans le pot. Vous pensez que votre main est suffisamment forte pour remporter un abattage, vous misez donc 25 $. Vous misez 50 % du pot parce que vous savez que votre adversaire est serré et, par conséquent, n’aime pas suivre de grosses mises à moins qu’il n’ait la max (la meilleure main possible). Sur la base de cette lecture, vous pensez que 25 $ est optimal.

Prenons la même situation mais troquons le joueur serré contre quelqu’un qui aime suivre avec beaucoup de mains. Cette fois, vous misez 50 $ car, d’après votre lecture, l’adversaire est plus disposé à suivre avec des mains faibles. Vous pouvez vous permettre d’être plus agressif à cet endroit.

Les deux exemples sont des value bets même si les montants sont différents car, comme c’est toujours le cas au poker, la situation dicte ce que vous faites.

2. Comment gagner au poker : bluffer

Demandez à n’importe qui comment gagner au poker et il vous dira probablement que le bluff est extrêmement important. C’est vrai dans une certaine mesure, mais en réalité, le bluff est beaucoup moins répandu qu’on ne le pense. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas ou ne devriez pas bluffer ; cela signifie simplement que la plupart des novices font l’erreur d’en faire trop.

Les conditions idéales pour bluffer sont :

  • Votre adversaire semble avoir une main faible.
  • Votre adversaire a montré une tendance à se coucher dans le passé.
  • Votre adversaire a peur de suivre des mises parce qu’il ne veut pas perdre des jetons.
  • Vous avez l’image de quelqu’un qui ne mise qu’avec des mains fortes.
Lise aussi :  Comment parier sur le football

Avoir une ou plusieurs de ces conditions en place signifie que vous pouvez envisager de bluffer. Combien faut-il miser pour bluffer au poker ? Comme pour le Value Bet, la réponse est que cela dépend. Cela dépend de la situation, du joueur, de votre main, de celle de votre adversaire et de l’argent en jeu.

Essentiellement, vous pouvez utiliser le même processus de réflexion pour bluffer que pour parier. Cependant, la chose la plus importante à laquelle vous devez penser est le risque que pose un pari.

Cela nous ramène à l’aspect risque/récompense des paris. Vous devez miser un montant que votre adversaire ne peut pas se permettre de suivre, c’est-à-dire que la récompense ne justifie pas le risque. Faites les choses correctement et vous obtenez le bluff parfait.

5 conseils rapides au poker

C’est presque tout pour ce guide sur comment gagner au poker. Nous vous avons appris les bases du poker, comment penser comme un pro et les nuances des paris.

Avant de mettre ces compétences en pratique sur nos sites de poker en ligne les mieux notés, nous avons résumé toutes ces leçons dans cinq conseils rapides sur le poker :

  1. Assurez-vous de connaître la valeur de vos cartes et leur probabilité de former une bonne main de poker.
  2. Pensez aux situations de différentes manières, notamment aux cartes que votre adversaire pourrait avoir, à ses tendances et à la façon dont il vous perçoit en tant que joueur.
  3. Ne bluffez pas trop.
  4. Ayez toujours une raison pour effectuer un check, un pari, un call ou une relance. Ne faites jamais un mouvement sans but précis ; par exemple, si vous relancez, le faites-vous pour de la valeur ou pour bluffer ?
  5. Jouez dans vos limites. La gestion de votre bankroll est l’une des compétences de poker les plus importantes que vous puissiez maîtriser. Cela signifie jouer uniquement à des jeux que vous pouvez vous permettre. Ce concept est lié uniquement au fait de jouer à des jeux avec des joueurs du même niveau de compétence ou inférieur. Ce n’est pas parce que vous êtes un novice et que vous pouvez vous permettre de participer à un tournoi à 10 000 $ que vous devriez le faire, car il sera rempli de pros qui seront probablement meilleurs que vous.

Pratiquez vos compétences de manière anonyme sur BetOnline.

Logo BetOnline PokerLogo BetOnline Poker

Bonus de 100 % jusqu’à 1 000 $

  • Classements quotidiens de poker Play & Win
  • Nouveaux jackpots Bad Beat pour les niveaux de mise
  • Série de poker en ligne multimillionnaire

9.8

5 étoiles
joue maintenant

Apprendre encore plus

Fermer En savoir plus

FAQ

Tout le monde peut-il apprendre à gagner au poker ?

Y a-t-il de la stratégie au poker ?

Le poker peut-il être rentable ?

Quelle est la stratégie du poker GTO ?

La stratégie de poker de base est-elle autorisée dans les casinos ?

Divulgation des affiliés: Techopedia peut recevoir des commissions publicitaires pour les visites chez un opérateur suggéré via nos liens d’affiliation, sans frais supplémentaires pour vous. Cependant, toutes nos recommandations sont impartiales et suivent un processus d’examen approfondi. Le jeu peut créer une dépendance, veuillez jouer de manière responsable et vous devez avoir l’âge légal pour jouer.

Ressources


Category:

Avatar de Marie Martin

Marie Martin est une blogueuse parisienne passionnée par le monde du poker, mêlant stratégie et psychologie du jeu dans ses écrits. Diplômée en économie, elle applique ses connaissances analytiques pour explorer les nuances du poker et partager des conseils avisés avec ses lecteurs.

RECENT POST


RECENT COMMENT