Qu'est-ce qu'un 2-Bet au poker ?

Qu’est-ce qu’un 2-Bet au poker ?

Qu’est-ce qu’un 2-Bet au poker ?

Avatar de Marie Martin
Qu'est-ce qu'un 2-Bet au poker ?


Le terme « 2-bet » peut vous sembler familier si vous jouez régulièrement au poker. Cependant, comparé à des termes apparentés comme 3-bet et 4-bet, 2-bet n’est pas très souvent utilisé dans la pratique.

Si vous êtes nouveau au poker, comprendre ce que signifient 2-bet, 3-bet, 4-bet et 5-bet est essentiel pour assimiler les connaissances sur le poker. Jetons un coup d’oeil à ce qu’est un 2-bet au poker :

Définition du 2-Bet

2-bets préflop

Un 2-bet (c’est-à-dire un double-bet) est la deuxième relance ou mise dans un tour de poker. Dans le tour d’enchères préflop des jeux de cartes communautaires comme le No-Limit Texas Hold’em ou le Pot-Limit Omaha, un 2-bet est la première mise qui augmente le montant requis pour effectuer un suivi.

Par exemple, disons que vous jouez à un cash game No-Limit Hold’em en direct à 2 $/5 $ et que vous êtes assis en position de bouton. Dans ce jeu, les blinds (mises obligatoires qui tournent d’un joueur à l’autre après chaque main) sont de 2 $ pour la petite blind et de 5 $ pour la grosse blind.

Une fois les cartes distribuées, le premier joueur à agir a la possibilité de suivre le big blind (correspondant au montant de 5 $), de relancer (augmenter le montant de la mise active) ou de se coucher (rendre ses cartes). Lors du tour d’enchères préflop, le big blind fonctionne comme la première mise (ou 1-Bet).

La première relance qui se produit lors du tour préflop est connue sous le nom de 2-bet.

Dans notre exemple de jeu à 2 $/5 $, supposons que six joueurs participent à la partie. Les deux premiers joueurs à agir se couchent et l’action se déplace vers le joueur en position limite.

Lise aussi :  Chasse d’eau contre chasse d’eau ! Rampage Flop The Nuts contre Nik Airball (Analyse)

Ce joueur appelle les 5 $. Suivre le montant du big blind préflop est également connu sous le nom de « limper ».

L’action est désormais sur vous, assis en position bouton. Vous choisissez de relancer à 25 $.

Cette relance de 25 $ constitue un 2bet. Si personne n’a suivi la grosse blind avant votre tour d’agir et que vous relancez, c’est ce qu’on appelle une « relance ouverte », car vous ouvrez l’action de mise avec une relance.

Une relance ouverte, ou toute relance qui augmente la mise active du montant du blind, est connue sous le nom de 2-bet.

3-Bets, 4-Bets et 5-Bets préflop

Continuons avec l’exemple ci-dessus, où le cutoff limpe, vous effectuez une relance (un 2-bet) pour un total de 25 $, et le joueur en petite blind est le prochain à agir. Ce joueur relance à 100$ au total.

Cette mise de 100 $ constitue un 3-bet. La grosse blind de 5 $ est le 1-bet, votre relance à 25 $ est le 2-bet, et la relance du small blind à 100 $ est le 3-bet (c’est-à-dire le 3-bet).

Notez que si personne ne relance le montant du big blind préflop, il n’y aura pas de 2-bet dans ce tour.

En continuant du 3-bet du small blind jusqu’à 100$, disons que le big blind se couche, le cutoff se couche, et l’action revient sur vous. Vous décidez de relancer à 250$, ce qui constitue dans ce cas un 4-bet (une relance contre un 3-bet).

Si le small blind relance à nouveau, ce joueur fait un 5-bet (une relance contre un 4-bet).

Lise aussi :  Quelles sont les chances d’obtenir une quinte flush ?

Les termes « 3-bet » et « 4-bet » reviendront souvent si vous étudiez le poker. Il est important de comprendre que 2-bet, 3-bet, 4-bet et 5-bet sont tous des termes séquentiels issus du même concept.

2-bets post-flop

La définition d’un 2-bet reste la même tout au long du tour après le flop, mais gardez à l’esprit qu’il n’y a pas de big blind qui compte comme la première mise (ou le « 1-bet »).

Dans n’importe quel tour postflop, la première mise qu’un joueur fait est un 1-bet. Si un joueur relance cette mise, cela compte comme un 2-bet.

Si un autre joueur sur-relance, cette relance compte comme un 3-bet. Les 3-bets postflop sont assez rares au No-Limit Hold’em.

Par exemple, revenons à notre exemple ci-dessus. Nous reprendrons là où le small blind vous 3-bet à 100$. Disons que l’action se couche et que vous suivez.

Après le flop, le small blind est le premier à agir. Supposons qu’ils parient 125 $. Ce pari de 125 $ constitue un 1-bet.

Si vous relancez la mise de 125 $, vous effectuez un 2-bet. Si le small blind sur-relance, cela compte comme un 3-bet.

Si vous souhaitez effectuer une recherche plus avancée sur les 3-bet, consultez l’article ci-dessous :

Qu’est-ce qu’un 3-Bet ? Pourquoi (et comment) vous devez 3-bet plus souvent



Category:

Avatar de Marie Martin

Marie Martin est une blogueuse parisienne passionnée par le monde du poker, mêlant stratégie et psychologie du jeu dans ses écrits. Diplômée en économie, elle applique ses connaissances analytiques pour explorer les nuances du poker et partager des conseils avisés avec ses lecteurs.

RECENT POST


RECENT COMMENT